Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : Surprise, opportuniste

Nous n’avions jamais prévu d’aller au Pérou. Alors que je finissais mon stage de 6 mois au Chili, c’est dans l’objectif d’une expédition d’alpinisme en Bolivie que Niels m’avait à l’époque rejointe. Mais il fallait bien l’avouer : après un mois passé en Colombie, la transition entre le niveau de la mer (parc national de Santa Marta, tout au Nord de la Colombie sur la côte caraïbe) et les 4000m de la Paz, puis les 6008m du Huayna Potosi avaient sérieusement dégradé notre état de santé. Disposant d’encore un mois devant nous, nous avons donc décidé de rejoindre le Pérou depuis la Bolivie, pour souffler un peu et « descendre en altitude ». Une idée étonnante, mais qui s’est finalement révélée excellente.

DSCF1876

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

C’est après 18 heures de bus, avec escale à Copa Cabana sur les rives du lac Titicaca, que nous avons finalement débarqué à Cusco en pleine nuit. Ereintés par le voyage et nos précédentes aventures en altitudes, nous nous étions affalés dans la première auberge de jeunesse trouvée sur le chemin, sans prêter attention aux alentours. Quelle belle surprise le lendemain matin ! Après la bruyante et effervescente La Paz, Cusco était une petite ville propre et paisible, parfaite pour recharger les batteries. Et nous en avions bien besoin ! Mais comme bien sûr impossible de tenir en place, nous en avons tout de même profité pour découvrir les richesses étonnantes qui entourent la capitale inca.

Après un trek vers les montagnes colorées (voir ci-dessous), impossible ensuite de se trouver dans les environs de Cusco sans se rendre aux sanctuaires étonnants qui l’entourent : nous visitons les sites de Pisac, les Salineras de Maras, et enfin bien entendu le Machu Picchu. Une ambiance irréelle même si très touristique : nous éviterons la foule en partant d’Aguas Calientes parmi les premiers, pour découvrir le Machu Picchu aux premières lueurs de l’aube. L’ambiance mystique qui y règne est saisissante, je regrette maintenant de ne pas avoir pris un guide pour comprendre l’importance du lui et sa mythologie : contrairement aux sites touristiques français, il n’y a là-bas aucun panneau explicatif. Si vous vous y rendez, optez pour la visite guidée pour en profiter au maximum ! Nous terminons ensuite par la visite d’Arequipa, inspirée de nos lectures des livres de Mario Vargas Llosa (je recommande vivement la lecture de « Le Paradis – Un peu plus loin » qui parle de Flora Tristan, grand-mère de Gauguin ayant vécu dans le Monastère de Santa Catalina).

Mes activités

P7101392

Trek

Mon premier réflexe à Cusco a été de chercher comment atteindre ces montagnes multicolores que l’on voyait partout sur les frontons des agences touristiques : la Montaña Siete Colores. Impossible de passer à côté, l’endroit est spectaculaire mais nous souhaitions y arriver par nos propres moyens : nous avons dû nous accrocher, aidé par mon espagnol devenu courant après 7 mois d’Amérique latine, et emprunter pas moins de 5 collectivos différents pour nous éloigner de Cusco et atteindre, non sans mal et après une journée entière de transport, le petit village situé en bas de ce massif. Emmenés en voiture par un habitant du coin, c’est vers 17h que nous sommes arrivés au départ de l’ascension, alors que tous les minibus des agences touristiques repartaient. Heureusement pour nous, nous étions équipés avec notre tente et nos sacs de couchage d’alpinisme : aucun problème pour dormir ici par des températures avoisinant les -15°C ! Après avoir marché une heure et demie, nous plantons notre tente et profitons d’une nuit loin de tout. Le lendemain matin, nous partons vers 6h30 pour le sommet que nous atteignons… seuls au monde. C’est en redescendant que nous voyons les quelques centaines de personnes parties le matin depuis Cusco qui montent, certaines portées par des poneys, pour prendre THE photo. Je suis bien contente d’avoir pu profiter de ces lieux d’exception d’une toute autre manière.

P7170170

Visites culturelles

Nous terminons notre découverte du Sud Pérou par la jolie ville d’Arequipa. Beaucoup moins prisée que les environs de Cusco, cette ville est un petit bonheur : perdue au milieu de paysages arides, surveillée et protégée par le volcan Misti, Arequipa est une ville où il fait bon vivre. Nous nous baladons à travers ses ruelles blanches, ayant la chance de débarquer pour le jour de fête national : toute la ville est en fête et les drapeaux péruviens pendent à toutes les fenêtres. Avant de partir, nous terminons par la visite de l’incroyable Monastère de Santa Catalina, où Flora Tristan résida. Je tombe littéralement amoureuse du calme qui y règne et des couleurs ocre qui ornent les murs : rouge impérieux, bleu profond, jaune solaire. Vraiment, un spot à ne pas manquer !

Mes coups de coeur

DSCF1611

Sérénité, récompenses et couleurs

  • Le réveil seul au monde avant l’ascension de la Montaña Siete Colores
  • L’artisanat péruvien, raffiné et coloré
  • Les couleurs ocre du monastère Santa Catalina
  • Les salineras de Maras, marais salants en escalier assez inédit !

Faune et Flore

P7101363

Deux copains pour la soirée

Nous n’avons pas vu beaucoup de faune là-bas, je regrette un peu de ne pas être allé au Canyon du Colca pour y voir les condors (mais j’avais déjà vu ces rapaces immenses au Chili). Toutefois, on peut parler de la visite impromptue de ces deux gros chiens noirs le soir de notre bivouac au pied des montagnes colorées : d’où pouvaient-ils bien venir… mystère !

Mes tips

Comme je le disais plus haut : prenez un guide au Machu Picchu, pour comprendre cette civilisation fascinante que sont les Incas !

P7151465

Qui m'aime me suive !

@cpnmarion

L'agence locale

Altaï Perú

Implantée à Cuzco, notre agence locale est spécialiste des voyages d'aventure au Pérou : de la vallée sacrée du Machu Picchu aux sommets enneigés de la Cordillère Blanche, les plus beaux treks vous attendent ici !
Voir le site de l'agence locale
Altaï Perú

Pas de commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire et interagir avec les autres Altai travellers

Je rejoins la communauté des #Altaitravellers