Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : dépaysée

L’Amazonie a toujours été un lieu qui m’attirait, un mystère que nous offre la nature et que je voulais explorer.

J’ai donc été enchantée quand j’ai eu l’opportunité de profiter d’un long week-end pour quitter Cusco et rejoindre la réserve de Tambopata, au sud du Pérou, pour trois jours. Trois jours, on peut penser que c’est très court, trop court pour un réel changement de décor. Mais dès notre arrivée, la forêt nous immerge dans une ambiance méconnaissable, complètement différente de ce que l’on peut trouver dans le reste du pays.

amazonie-perou

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Arrivés à Puerto Maldonado le matin, nous rejoignons les bureaux du lodge et rencontrons Christophe, le fils d’Annie, la propriétaire du lodge.

On part ensuite en voiture sur la route cahoteuse pour rallier l’embarcadère et prendre le bateau. Presque deux heures de navigation sur le fleuve Tambopata avant de rejoindre le lodge. On commence le séjour en beauté, en buvant un maté avec Annie, qui nous accueille chaleureusement avec son accent chantant du sud de la France et ses histoires rocambolesques sur son arrivée au Pérou, il y a vingt ans ! On passe la première soirée avec Léo, notre guide, qui nous amène marcher autour du lodge et explorer l’univers de la forêt de nuit : on y voit des araignées, on entend les oiseaux et les insectes. C’est inimaginable de savoir qu’on est seulement à un petit kilomètre du lodge, mais qu’on se retrouve en pleine forêt, comme perdus.

Le lendemain, on part tôt pour une randonnée qui nous fait découvrir la vie en forêt. Sur le chemin, Léo nous parle des animaux de la région, des plantes médicinales, des traditions locales. On atteint finalement le petit lac Colorado, et on part en bateau pour observer les plantes aquatiques et les oiseaux qui nichent aux alentours. On mange notre pique-nique sur la route du retour, des repas préparés au lodge le matin et emballés dans des grandes feuilles pour les garder au chaud.

De retour au lodge, on profite de la salle des hamacs avec un cocktail, puis, à la nuit tombée, on part en bateau sur le fleuve Tambopata pour observer les caïmans. L’ambiance de la nuit s’étend autour de nous, calme, apaisante. Puis, Léo commence la recherche des caïmans, qu’on observe de loin.

On rentre le lendemain matin, après avoir encore bien profité des hamacs qui ont vue sur la rivière, avoir dit au revoir à Annie, et nous être promis de revenir !

Mes activités

IMG_9338

Randonnée en forêt

De jour ou de nuit, la forêt amazonienne nous happe dans son univers dès l’instant où on quitte le lodge. Le silence de la nuit, les bruits incessants de la journée, la lumière du soleil qui filtre au travers de la canopée,… tout est différent, tout est nouveau, et une simple randonnée de quelques kilomètres devient une véritable exploration.

IMG_9444

Observer les caïmans

Partir la nuit pour observer les caïmans, c’est profiter du calme du fleuve la nuit, mais aussi avoir un aperçu de ces animaux qui nous sont inconnus !

Mes coups de coeur

IMG_9270

Sauvage, dépaysant, magique !

  • Rencontrer Annie, la propriétaire du lodge qui nous accueille avec un tel bonheur qu’on a immédiatement envie de rester plus !
  • La nourriture amazonienne, les fruits exotiques, les repas de midi emballés dans de grandes feuilles, tout est délicieux et étonnant.
  • Les petits singes qui se rapprochent du lodge et viennent nous regarder, trop mignons !
On aime ce qui nous a émerveillé, et on protège ce que l'on aime. - Jacques-Yves Cousteau.
Je rejoins la communauté des #Altaitravellers