Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : reconnaissante

L’île de Flores fait partie des petites îles de la Sonde, en Indonésie. A son extrémité ouest se trouve la ville de Labuan Bajo connue comme la porte d’entrée du Parc National de Komodo. Son nom signifie littéralement « village » de « Bajo ». Ce dernier mot désigne les « nomades des mers », peuple habitant en asie du sud-est et vivant principalement des ressources maritimes.

Cette région que j’ai eu l’occasion de visiter à plusieurs reprises est célèbre pour ses fonds marins, mais aussi pour les fameux dragons. Aujourd’hui, ça n’est pas du Parc National dont je vais vous parler, mais bien de ses alentours qui sont beaucoup moins connus mais valent le détour pour les amoureux de nature  qui aiment voyager hors des sentiers battus.

Cunca Wulang 2

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Jour 1 :

A l’arrivée à l’aéroport de Labuan Bajo, il ne faut que 10 minutes de voiture pour arriver au centre-ville. Le marché au poisson à l’angle de la rue principale, face à la mer vaut le coup d’œil.  Après avoir fait notre check-in dans un hôtel de centre-ville (proche de l’animation), c’est vers la grotte de Batu Cermin que nous nous dirigeons (10 min en scooter). Pour visiter cet espace naturel aménagé, on vous fournira à l’entrée un casque et une lampe frontale. Dès que nous entrons, nous sommes accueillis par la beauté de la lumière du soleil qui s’infiltre dans une fissure. C’est ce phénomène naturel qui donne un effet de réflexion comme sur un miroir (d’où son nom). Un guide local nous accompagne dans cette visite d’environ 30 minutes et nous explique les formations géologiques qui font toutes la beauté de cette caverne. Nous continuons notre journée vers la colline du panneau « Bukit Amelia Sea ». Nous ne perdons pas de temps, et commençons à marcher sur le chemin  raide et rocheux. En moins de 30 minutes, nous sommes au sommet ou la vue nous attend. Nous surplombons le port et les dizaines de bateaux traditionnels aux lueurs du soleil couchant.

 

Jour 2 :

Au bout de 45 minutes de route, nous arrivons au point de départ pour notre randonnée vers la grotte de Liang Rodak et le canyon de Cunca Wulang. Nous marchons 1h30 à travers plantations et forêt avant d’arriver au gouffre. L’entrée se fait dans la pénombre puis nous sommes dans le noir total. Au plafond une colonie de chauve- souris est installée. Nous remontons la pente et revenons à la lumière du jour pour rejoindre la rivière et le canyon. Une jolie cascade coule, et l’eau turquoise rafraichissante est parfaite pour une baignade. Selon la hauteur d’eau, il est possible de s’amuser à sauter depuis le haut du canyon (demander conseil à votre guide local). Sur place, pas de marchand, il faudra penser à emmener votre pique-nique si vous voulez en faire votre pause déjeuner. Le retour au point de départ se fait en 30 petites minutes.

Nous reprenons la route dans l’après-midi, pour rejoindre le village de Pusut.  Dans ce village, il n’y a que 8 maisons qui sont équipées de l’électricité et de l’eau courante. Nous nous installons chez la famille de papi Yosef qui habite avec sa femme et sa belle-fille, ainsi qu’avec ses 2 petits fils. Sa belle-fille, Ayu, est enceinte de 9 mois mais continue de s’occuper de la maisonnée. Nous partageons un peu d’artisanat traditionnel en nous essayant au tressage de natte avant d’aller nous coucher. Quelle surprise à minuit, lorsque Ayu commence à ressentir des contractions  et se prépare à donner naissance à la maison. Nous buvons le café avec les hommes de la famille et du voisinage dans la cuisine, en attendant les cris du nourrisson. Bienvenue à Lucas ! C’est une expérience, et une nuit que je n’oublierai jamais.

 

Jour 3 :

Le matin, après des adieux pleins d’émotions avec la famille, nous continuons la route jusqu’au village de Sano Nggoang qui est connu pour son lac volcanique, un des plus profond du monde (600m). Nous partons pour une randonnée de 2h A/R vers un point de vue à travers la jungle pour admirer le décor. Après l’effort, le réconfort, nous déjeunons chez l’habitant, un « Nasi Campur » mélange de riz, petits légumes, poulet et sauce pimentée bien sûr.

Notre dernier point d’intérêt de la journée est la cascade de Cunca Rami, pour y arriver nous passons des noisetiers et des plantations de vanilles. Le chemin est facile, mais nous devons traverser trois fois des petites rivières. Les enfants du village nous accompagnent, et après une heure de marche, nous arrivons à une cascade de 30 m de hauteur. Il y a 3 piscines naturelles où nous nous baignons, il fait bientôt nuit, nous retournons à la voiture et arrivons dans la nuit au village de Sano pour une courte nuit encore chez l’habitant.

 

Jour 4 :

A 6h du matin, nous sommes sur le sentier de départ pour le mont Mbeliling. Il n’est plus actif, et culmine à 1300 mètres d’altitude. Notre guide local équipé d’une machette nous débroussaille le chemin dans cette forêt dense pleine de flore endémique.  Arrivée au sommet, il fait un peu nuageux, nous ne pouvons donc pas voir le paysage clairement. Nous descendons par un autre sentier toujours aussi verdoyant, et reprenons la route pour la ville de Labuan Bajo, directement vers l’aéroport.  Fin notre petite aventure, des souvenirs pleins la tête et les jambes lourdes.

Mes activités

sano nggoang

Randonnée

Labuan Bajo est vraiment connue pour ses « Dragons de Komodo » et ses randonnées sur les petites îles de l’archipel. Si vous restez sur l’île principale de Flores, la végétation sera bien différente, avec des forêts plus denses et une nature plus luxuriante.

Pusut

Rencontres

Dans tous les villages où nous sommes passées, les habitant sont très charmants et la main sur le cœur. Ils nous ont invitées à plusieurs reprises à s’arrêter chez eux, pour parler, grignoter une spécialité, boire une tasse de café. Car, j’ai oublié de vous dire, mais Flores est aussi connu pour son café : Robusta ou Arabica, il y  en a pour tous les goûts.

Mes coups de coeur

20190216_182305

Le repas est mon "esprit"

Comme un local, lors de la tombée de la nuit, allez sur l’esplanade en bord de mer déguster un poisson grillé accompagné de riz et aubergine. Tous les stands allument leur BBQ et vous pouvez choisir le poisson/crustacé qui vous convient, un délice à petit prix. 
Mes tips

Pour visiter la grotte de Batu Cermin au meilleur moment de la journée, allez-y entre 9h du matin et Midi. En effet, c’est dans ce créneau horaire que le soleil illumine l’intérieur et envoi un rayon qui se reflète dans la roche.

liang rodak

Mon équipement

IMG-20180907-WA0052

Les indispensables à mettre dans sa valise

  • Des chaussures de randonnées basses ou bonnes baskets sont suffisantes pour les balades. Des chaussettes hautes sont préférables, il peut y avoir quelques sangsues lors de la saison des pluies.
  • Si vous souhaitez passer une nuit chez l’habitant, n’hésitez pas à ramener quelques choses typiques de votre région qu’il vous sera possible de partager et fera plaisir à vos hôtes.
  • Comme partout en Indonésie, il vous faut votre combo toujours avec vous pour lutter contre la chaleur : Lunettes de soleil, crème solaire, chapeau, gourde et anti-moustique.
  • Pour immortaliser ce séjour, ses paysages, ses scènes de vies, un appareil photo !

Qui m'aime me suive !

@altaiindonesia

L'agence locale

Altaï Indonesia

Installés à Bali, nos experts du voyage d'aventure vous concoctent des expériences inédites dans cet archipel incroyable : traversée de Flores en trek, plongée sous-marine à Bali ou encore rando-croisière en Papousie orientale, ils n'ont pas fini de vous étonner !
Découvrir les voyages
Altaï Indonesia

Pas de commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire et interagir avec les autres Altai travellers

Je rejoins la communauté des #Altaitravellers