Partager

Pourquoi ce spot ?

Sérénité

Après une première expérience de voyage en Inde du Sud, j’avais envie de découvrir l’Inde himalayenne, sa culture bouddhiste, ses hauts sommets…tout en randonnant en itinérance. J’ai eu la chance de partir avec 10 autres voyageurs Altaï dans la vallée de la Markha, pour un voyage rempli de rencontres et de surprises, pour les yeux et les papilles !

 

IMG_20190715_133226

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Pendant ce voyage de 16 jours, la 1ère semaine est cool : acclimatation, repos, visites à pied et en minibus…

Puis les choses sérieuses commencent  le 6ème jour avec le début d’une itinérance nous menant d’Alchi à Chogdo, 100% à pied 🙂

Delhi –> Leh –> Lamayuru –> Alchi –> Yurutse –> col du Ganda La (4960m) –> Skyu –> Markha –> Nimaling (camping !) –> Chogdo –> Leh –> Delhi –> Agra –> Delhi

Les journées sont toutes aussi variées les unes que les autres, avec des paysages colorés, à la fois minéraux et très verts, et des monastères bouddhistes hauts perchés, dont la visite constitue une pause bien agréable au fil du chemin.

Mes activités

P1070965

Cuisine

La préparation des momos est une activité cuisine particulièrement sympa ! Originaire du Tibet, le momo est une sorte de gros ravioli fourré avec une préparation à base de légumes (carottes, blettes, oignons du jardin) ou de fromage, cuit à la vapeur ou frit. A Skyu, nous avons eu droit à un véritable atelier cuisine en compagnie de nos hôtes. Après quelques explications et démonstrations de nos experts en préparation de momos, tout le monde a mis la main à la pâte, avec plus ou moins de dextérité ! C’était un vrai moment de partage, convivial et drôle. Et nous nous sommes régalés ! Épicée, parfumée, colorée, la cuisine indienne est à l’image du pays.

P1070848

Faire tourner les moulins !

Les moulins à prières sont présents tout au long du chemin. Dans les villages, près des monastères, au sommet d’une colline, il y a toujours une occasion de les faire tourner en passant, comme le font les ladakhis. Ces moulins sont charmants, colorés, petits ou imposants, rutilants ou rafistolés.

 

Mes coups de coeur

IMG_20190724_093321

Dépaysant - Haut - Coloré

  • Mon meilleur souvenir : l’arrivée au point le plus haut du trek, une montée raide mais progressive jusqu’au col de Kongmaru La. Avec l’altitude, on est un peu essoufflés, mais quelle récompense ! Bonheur, émerveillement et accomplissement collectif, voilà ce que je retiens du sommet, quand tout le groupe s’est rassemblé pour accrocher un drapeau de prières à 5260 m.
  • Un moment unique : la nuit sous tente à Nimaling. Ce campement aux tentes multicolores est situé au pied du Kang Yatzé (6400 m.) au milieu des troupeaux de chèvres, chevaux, vaches, yacks ! Comme nous sommes arrivés en début d’après-midi, nous avons eu tout le temps de profiter de ce magnifique paysage, de lire près de la rivière ou même d’échanger quelques mots avec la bergère. Et le ciel étoilé, magique !

“Every day, think as you wake up, today I am fortunate to be alive, I have a precious human life, I am not going to waste it. I am going to use all my energies to develop myself, to expand my heart out to others ; to achieve enlightenment for the benefit of all beings. I am going to have kind thoughts towards others, I am not going to get angry or think badly about others. I am going to benefit others as much as I can.”

The Dalai Lama
Je rejoins la communauté des #Altaitravellers