Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : Sereine

C’était un 2eme voyage en Jordanie qui m’avait séduit la 1ere fois. J’avais besoin de marcher dans le désert, d’aller plus loin dans ces étendues de ocres et roses, dans ces montagnes de roches et ces grandes vallées de sable chaud. J’ai choisi de me joindre à un petit groupe pour un trek encadré par un guide Altaï.

P1030393

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Le but du voyage étant de marcher dans le désert, à peine arrivés à Amman, nous partons pour le sud et rejoignons le désert du Wadi Rum. C’est un petit désert montagneux (et oui, ça existe !), à un peu plus de 1000 m d’altitude, ce qui explique la fraicheur hivernale, qui a la particularité de rassembler sur une superficie bien plus petite que les autres déserts connus, une variété géologique incroyable. Nous commençons à marcher dans le sable, entre de gros rochers sombres, puis très vite des panoramas roses, oranges, beige s’imposent à nous. Nous crapahutons parfois pour atteindre le sommet d’un rocher, afin de voir encore plus loin ces dégradés de couleurs. Nous installons notre campement sauvage au pied d’une montagnes rocheuse et partageons le dîner frugal que notre équipe de bédouin nous a concocté. Deux jours de marche et de plaisir, grâce aussi à l’organisation qu’impose un trek, avec un guide qui nous en apprend tellement sur son pays, c’est un véritable bonheur. Moi qui adore bivouaquer en plus ! Je me régale tous les soirs. Les nuits sont d’un calme dans le désert ! qu’est-ce qu’on y dort bien ! Après le Wadi Rum, le Wadi Araba. Au sud du pays également, un autre petit désert, bien plus sauvage celui-là, introuvable sans guide, et là aussi ce fut grandiose.

Et après plusieurs jours de marche et une succession de bivouac tous aussi mémorables les uns que les autres, nous rejoignons Petra, que je retrouve après plus de 10 ans depuis ma 1ere découverte du pays. Cette fois-ci d’une toute autre façon que lors de mon roadtrip. Notre guide Altaï nous emmène dormir chez l’habitant tout près du site. Accueilli par des jordaniens ! la classe !  Nous sommes sur place pour arpenter les chemins connus de Petra, mais aussi les moins connus, et je complète avec plaisir mes connaissances sur cette histoire fascinante, avant de rentrer en France.

Mes coups de coeur

P1030588

La vallée arc-en-ciel du Wadi Araba

C'est une autre partie du désert jordanien, près d cela frontière israëlienne. On l’appelle la vallée Arc-en-ciel parce qu’au bout d’une longue et magnifique gorge, comme un étroit canyon caché, se trouve une succession de murs rocheux multicolores. De la pierre jaune, violette, rose, des parties à rayure, des arcs en ciel dans les rochers. Je n’avais jamais vu de couleurs naturelles aussi impressionnantes.

Mon équipement

P1030310

Les indispensables à mettre dans sa valise

Quand on part faire un trek dans le désert, il ne faut pas s’attendre à une chaleur constante. Bien sûr il peut faire très chaud la journée, mais dans tous les désert, l’amplitude de température entre le jour et la nuit peut être importante. Il faut prévoir :

  • un duvet chaud (- 5 degrés minimum)
  • une grosse polaire
  • une veste gore tex
  • Il peut pleuvoir aussi. Le wadi Rum, Petra, sont situé à plus de 1000 m d’altitude. En hiver il faut être équipé.
  • Et bien évidemment des chaussures de marche avec de bonne semelles.

 

L'agence locale

Altaï Jordan

Depuis la capitale Amman, nous organisons des voyages nature et aventure à travers les plus beaux sites de la Jordanie : de Petra au désert du Wadi Rum en passant par la vallée de Dana et des canyons cachés, laissez-vous transporter par le charme de ce pays préservé!
Découvrez le site Altaï Jordan >>
Altaï Jordan

Pas de commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire et interagir avec les autres Altai travellers

Je rejoins la communauté des #Altaitravellers