Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : merveilleuse

Le Svalbard, c’est l’Arctique dans toute sa splendeur. Terre inhospitalière, désertique et minérale, elle n’en est pas moins grandiose, colorée et vivante. L’arrivée en avion au-dessus de l’archipel pose d’emblée le décor : de la glace à perte de vue. On est subjugué. L’aventure commence.

ekman-fjord-svalbard

Mes activités

kayak-mer-arctique-spitzberg

Kayak de mer parmi les icebergs

Ma première expérience de kayak était au Spitzberg et faire du kayak de mer en Arctique, c’est une expérience à vivre. Pas d’eau translucide, ni de poissons colorés, mais des phoques, des baleines, des belugas et des icebergs. On part à la rencontre du front des glaciers, on slalome dans le brash et parmi les bourguignons, on rencontre parfois des phoques curieux qui sortent leur tête de l’eau pour nous observer ou des fulmars boréals qui nous accompagnent en faisant des rase-mottes au-dessus de l’eau. Bref, faire du kayak de mer en milieu polaire, c’est partir à la rencontre des éléments majeurs qui composent le Spitzberg : la glace, la faune marine et les oiseaux migrateurs.

Faire du kayak de mer au Svalbard, c’est aussi relevé un petit challenge, celui de ne pas tomber à l’eau. L’été, elle est à 4°C ! Malgré la stabilité des kayaks d’expédition en fibre de verre, on est tous équipés en combinaisons sèches étanches, sur lesquelles se rajoute un gilet de sauvetage. Ainsi, si l’un de nous vient à chavirer, on reste au sec. Mais le dessalage est rare au Spitzberg, et au sein des équipes Altai Svalbard, ça n’est encore jamais arrivé. Par contre en rentrant le soir au camp, libre à chacun de tenter de piquer une petite tête dans l’océan glacial arctique. ça revigore !

ekman-paysage-fjord-spitzberg-arctique

Randonnée dans la toundra

Complémentaire au kayak, la randonnée permet de laisser reposer les lombaires et les bras et d’aller dégourdir les jambes. On part à l’assaut des montagnes. Et si le dénivelé n’est pas élevé, la montée comme la descente s’effectuent dans un décor des plus sauvages qui soient. « En dehors des sentiers battus » n’existe pas au Spitzberg, puisque des sentiers, il n’y en a pas. On suit aveuglément le guide qui donne la trajectoire et on expérimente alors la marche sur différents types de sols : la toundra, la pierre, le sable, la glace et aussi l’eau pour traverser les rivières (merci les bottes !).

Sur le chemin on croise des rennes du Svalbard qui paissent tranquillement, des renards polaires en quête d’un repas et on évite soigneusement les nids des sternes arctiques qui défendent férocement leur progéniture. Pas d’arbres, pas de maison, pas de panneau, juste un espace infini qui nous entoure. Il est alors difficile d’estimer les distances. Et quand tu penses être à côté du sommet, tu en as pourtant encore bien pour 2 heures de marches !

Le panorama au sommet est grandiose et nous offre une vue magnifique sur les montagnes enneigées à l’année, les glaciers, les eaux colorées, bleu sombre, bleu turquoise, parfois rouges, gorgées de fer, la moraine et la toundra colorées.

Se tenir à l’affût, c’est accepter qu’il ne se passe rien. […] Parfois, seul le silence s’offrira à notre patience. La récompense se tiendra dans l’attente elle-même. Quand on aime passionnément la vie, on n’exige pas qu’elle se montre.   Sylvain Tesson

Qui m'aime me suive !

@raidofr

L'agence locale

Altaï Svalbard

Dans la ville la plus au Nord de notre monde, à Longyearbyn, notre équipe vous accueille pour une expérience intense : découvrez la beauté de l'Arctique en pagayant entre les icebergs, et en marchant sur les traces de l'ours polaire !
Voir le site d'Altaï Svalbard
Altaï Svalbard

Pas de commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire et interagir avec les autres Altai travellers

Je rejoins la communauté des #Altaitravellers