Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : Joyeuse

Grâce à mon travail, j’ai pu me rendre en voyage à Madère pendant 10 jours pour faire de la randonnée.

71876288_10220757533917100_1815515841756659712_n

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

  • Jour 1 Machico

Le chauffeur est venu me récupérer avec le guide local à l’aéroport et nous sommes allés à notre premier hébergement.

  • Jour 2 – Pointe de Sao Lorenzo

J’ai rejoint la Baie d’Abra pour le début de la randonnée vers la Pointe de São Lourenço à l’extrémité est de l’île. J’ai emprunté un sentier rocailleux aux paysages somptueux avec des points de vue impressionnants sur les falaises, les montagnes et l’océan. Le mélange des couleurs donnait une teinte particulière aux paysages. Il faisait beau temps, j’ai donc eu la chance d’apercevoir l’île de Porto Santo, les îles désertes (joignables depuis Funchal la capitale) et la cordillère centrale où se trouvent les pics les plus hauts (le Pico ruivo : 1862m d’altitude et le Pico Areeiro : 1818m d’altitude).

La randonnée a duré 4heures environ.

  • Jour 3 – Boca Do Risco – Porto Da Cruz

Depuis Machico, je suis montée jusqu’au Pico do Facho, d’où il y a une vue imprenable sur Machico et Caniçal. Ensuite, je suis arrivée au col de Boca do Risco. Après, j’ai suivi un sentier en pleine nature et je suis arrivée sur la plage de Porto da Cruz. Après tout ca, nous sommes allés à la distillerie de Porto da cruz pour une initiation à la fabrication du rhume Madérien, nous avons également goûté les patisseries locales notamment le gâteau de miel, un délice épicé pour les papilles.

Après je suis retournée à Santa Cruz.

Il y a eu environ 5 heures de marche dans la journée.

Jour 4 – Penha de Aguia

Pour ce 4ème jour, je suis partie à l’assaut du Penha de Águia. Ce site mêle les mimosas et les eucalyptus. Je suis arrivée au pied du « le rocher de l’aigle » et j’ai commencé à monter. Depuis le sommet, j’ai découvert une splendide vue sur les Picos Ruivo et Areeiro et la pointe São Lourenço.

5 à 6 heures de marche environ lors de cette journée.

  • Jour 5 – Traversée des Picos

Le matin, j’ai été transférée au Pico Areeiro, le point de départ pour la traversée des crêtes de Madère dans des paysages très alpins.

Une fois arrivé au refuge du Pico Ruivo (où on peut se restaurer), j’ai entrepris l’ascension du sommet de l’île. Il est aussi possible de redescendre directement sur Achada do Teixeira où il faut prendre un taxi (à réserver sur place) pour rejoindre le véhicule de location avant de faire route vers l’hébergement.

Il faut savoir que tous les sentiers de Madère sont bien balisés.

La durée approximative de marche pour cette journée a été de 5 heures.

  • Jour 6 – Le Chaudron vert 

Le matin, j’ai rejoint la maison de Queimadas, le point de départ de la randonnée du jour. Durant cette journée, j’ai suivi une très longue levada avec une végétation dense et luxuriante, de magnifiques lauriers, des sorbiers de Madère, des myrtilles, des eucalyptus, des mimosas, des citronniers mais aussi une cascade et enfin un lac. J’ai fait demi-tour par le même chemin au terrain plat et il y a eu un transfert pour le village de Boaventura.

4 heures de marche environ lors de cette journée.

 

  • Jour 7 – Vallée de Boaventura

J’ai été transférée à Lombo Do Urzal pour le début de la randonnée.  J’ai découvert la laurisilva de Madère (la forêt de lauriers), recouvrant ses zones humides. J’ai rejoint la levada contournant la vallée et je suis entrée dans une forêt de lauriers très dense et verdoyante, protégée par l’Unesco. Dans l’après-midi, à la fin de la randonnée j’ai été transférée à Porto Moniz.

En arrivant, j’ai eu la joie de découvrir les piscines naturelles du village. De par leurs plus de 3000mètres carrés de superficie elles constituent un véritable incontournable de l’archipel.

5 heures de marche durant la journée environ.

  • Jour 8 – Ribeira Do Janela

Cette randonnée, « La rivière de la fenêtre » tient son nom d’une roche qui se trouve à l’embouchure de la rivière et qui possède une petite ouverture qui ressemble à une fenêtre. Avec ses 15kms c’est la plus longue rivière de Madère et traverse 10 tunnels. Elle a été construite au cours des années 1960 exclusivement pour desservir la centrale hydroélectrique.

4 heures de marche

  • Jour 9 – Plateau de Rabaçal et les 25 Fontaines

J’ai fait route jusqu’au plateau de Paul da Serra à 1290m d’altitude. Ici, deux couleurs prédominent : le vert exubérant de la forêt originelle « Laurisilva » qui tapisse les montagnes, et le bleu du ciel et de l’océan. Les arbres forment un sous-bois obscur et humide favorisant l’apparition des fougères, mousses et champignons. J’ai rejoint la maison forestière de Rabaçal pour déjeuner puis et je me suis rendue jusqu’à Risco où vj’ai pu admirer une cascade de 100m de haut. J’ai continué jusqu’aux « 25 Fontaines » qui tiennent leur nom des sources qui jaillissent des roches.  À la fin de cette journée,  j’ai été transférée à Jardim do Mar.

Durant cette journée, j’ai fait environ 4 heures de marche

  • Jour 10 – Prazeres – Paul Do Mar

Par un sentier pavé, j’ai rejoint le village de Prazeres. Je suis descendue sur Paul do Mar par un très bel itinéraire pavé taillé dans la roche multicolore. Ce sentier est l’ancienne voie de communication ralliant le village au reste de l’île. Une cascade longe tout le long du chemin jusqu’au port de Paul do Mar.

4 heures de marche environ.

 

  • Jour 11 – Cabo Girao – Funchal

Ce matin là, j’ai fait route jusqu’à Madalena do Mar où j’ai visité une des plus grandes bananeraies de l’île.

Je me suis ensuite rendue au Cabo Girao, connu pour être une des plus hautes falaises du monde au-dessus du niveau de la mer à 589m de haut. Depuis le promontoire dont la structure est en verre, j’ai pu observer, au pied de la falaise, une parcelle de terre cultivée (fajã) accessible uniquement en bateau, et en funiculaire depuis 2003. Je suis ensuite allée à Funchal.

Ensuite, j’ai pu participer à une excursion à bord d’un zodiac pour observer les cétacés dans la baie de Funchal.

L’après-midi, j’ai eu la chance de pouvoir aller au somptueux Jardin Botanique de Funchal qui offre plus de 3000 mètres carrés de plantes de tous les continents. J’ai également pu me rendre au marché traditionnel où il règne une ambiance festive et accueillante. Il est possible d’acheter toutes sortes de produits locaux textiles et alimentaires.

Je me suis également rendue à l’Universal Store, une ancienne église protestante reconstruite en véritable cave à trésors. En effet, le gérant propose des dégustations de produits culinaires et des boissons à ses visiteurs. Il est également possible de s’acheter quelques souvenirs.

J’ai également visité la Cathédrale Sé au centre-ville.

Jour 12 – Funchal – Fin du séjour

Le 12ème jour était le jour du retour en France, j’ai donc été transférée à l’aéroport.

 

Mes activités

pico areeiro

Randonnée

J’ai apprécié toutes les randonnées que j’ai faites, notamment la traversée des Picos, les deux plus hauts sommets de Madère. Les couleurs ocres des pierres et le terrain sablonneux offrent un paysage à couper le souffle.

IMG_9898

L'observation des cétacés

Cette activité est un des incontournables emblématiques de l’île, nous avons eu la chance que les cétacés soient proches du bâteau, de ce fait nous avons pu bien les observer. Nous avons pu voir des baleines ainsi que des dauphins dans leur milieu naturel. C’était une balade de 2h30 à bord d’un zodiac avec le capitaine qui donnait des explications.

Mes coups de coeur

MADERE

Incroyable, motivant et merveilleux

  • Le petit village de Jardim do Mar, un village typique avec des ruelles pavées et où la voiture est interdite. Le bord de mer offre une vue imprenable sur l'océan
  • Les piscines naturelles de Porto Moniz avec leurs 3000 mètres carrés de superficie constituent un incontournable à ne pas manquer !
  • La vue depuis la parcelle en verre du Cabo Girao est somptueuse et on peut avoir une vue d'ensemble sur la ville de Funchal
  • Les Picos, qui offrent un panorama sur les falaises et les montagnes ainsi que sur l'océan est un site incroyable et sompteux
Mes tips

Il faut absolument vous rendre au marché traditionnel de Funchal où vous pourrez approcher de plus près la vie locale. De plus, il y règne une ambiance festive, conviviale et joyeuse. Vous pourrez y trouver une multitude de trésors !

Ne manquez pas non plus les piscines naturelles de Porto Moniz. L’eau de mer qui se mélange dans les piscines constitue un vrai réconfort après une longue journée de randonnée.

Le petit village de Jardim do Mar est aussi à ne pas louper, le lieu est apaisant, typique et vous êtes libres de circuler en toute sécurité en raison de l’interdiction de la voiture

Aussi, l’Universal Store regorge de nombreux trésors locaux que vous allez adorer !

Jardim-Do-Mar

Mon équipement

backpack-equipment

Les indispensables à mettre dans sa valise

  • Bâtons de marche
  • Drap de sac en cas de pluie
  • chapeau
  • Lunettes de soleil
  • Bonnes chaussures de marche
  • Manteau imperméable
 "La vie ce n'est pas seulement respirer c'est aussi avoir le souffle coupé". Alfred Hitchkock

Ce spot en vidéo

L'agence locale

Altaï Madeira

Basée à Camacha sur les hauteurs de Funchal, Altaï Madère met à votre disposition des experts locaux qui connaissent l'île comme leur poche : de quoi vous préparer un trip survitaminé !
Découvrez l'agence
Altaï Madeira
Je rejoins la communauté des #Altaitravellers