Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : Émerveillée, reconnaissante et reconnectée

Quand on te donne la possibilité de partir 10 jours en solo en Italie, redécouvrir les Cinque Terre début novembre, que fais-tu? 

Ni une ni deux, bien que je déteste faire mon sac, il était fait en un éclair !

Entre alerte météo, soleil, pluie, chaleur et orage ; je vous emmène avec moi sur les plus beaux sentiers de la Ligurie : à la découverte de Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore et quelques autres pépites méconnues 😉

cathy.vernazza

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Moi qui adore tout prévoir, ce séjour m’aura appris qu’il faut prévoir l’imprévu et surtout se rappeler que c’est la nature qui commande, pas nous !

  • Jour 1: Après un long périple, j’arrive enfin à Levanto. Le ciel est si chargé qu’on dirait qu’il va nous tomber dessus. En effet, alerte orange aujourd’hui, donc impossible de partir en randonnée. Pas grave, je pars chercher un vélo et c’est parti pour découvrir ce magnifique petit village aux portes des Cinque Terre. Petit détour à la plage, nous sommes en plein mois de novembre, je vous laisse imaginer les belles vagues et le nombre de surfeurs dans l’eau… Et oui, on peut surfer au Cinque Terre 😉
  • Jour 2: La météo n’est toujours pas avec moi, et la pluie est même venue nous tenir compagnie… A 15h00 l’alerte orange est levée, YOUPi !
    Il me reste deux petites heures avant le coucher de soleil : j’enfile donc mes baskets de trail et c’est parti pour rejoindre Monterosso depuis Levanto en passant par la Punta Mesco. Les paysages sont à couper le souffle, un vrai tableau s’offre à moi :  la mer d’un vert émeraude, le ciel d’un bleu gris intense, et le sentier jaune ocre !
  • Jour 3: Le soleil est de la partie, je pars donc pour une longue randonnée.
    Au départ de Riomaggiore, cap sur Portovenere par un sentier panoramique qui offre de belles vues sur les villages des Cinque Terre et le golfe de la Spezia. On randonne à travers des paysages très divers: sentiers rocheux et côtiers, forêts verdoyantes, vignes …
  • Jour 4: Encore une journée hors des sentiers battus, cette fois-ci direction le parc de Portofino. Randonnée le long d’un magnifique sentier en balcon qui offre des vues époustouflantes sur la côte, petit arrêt à l’abbaye de San Fruttuoso, située dans une petite crique et accessible uniquement à pied ou par voie maritime. Puis cap sur Portofino, village de pêcheurs aux maisons pastel, devenu le repère d’un tourisme de luxe qui a toutefois su garder son authenticité, surtout au mois de novembre 😉
  • Jour 5: Réveillée par l’orage et la pluie, aujourd’hui on trie les photos et on ouvre les cartes pour repérer les sentiers pour les prochains jours… Patience, c’est pas toi qui commande ! Le rayon de soleil de cette journée pluvieuse c’est Aurore, qui est venue me retrouver pour m’accompagner pour la fin de ce séjour.
  • Jour 6: “Petite” boucle pour la journée. Depuis Monterosso, on prend un peu de hauteur pour rejoindre le village de Vernazza, réputé pour ses maisons multicolores et son charmant petit port. Pause déjeuner le temps d’y flâner et d’y savourer une excellente focaccia (oui, Aurore est très gourmande) ! Et c’est reparti, cette fois-ci par le sentier littoral surplombant la mer, qui nous reconduira jusqu’au village de Monterosso.
  • Jour 7: Visite de Riomaggiore puis de Manarola avant de reprendre de la hauteur pour rejoindre les crêtes. On randonne sur le chemin des oliviers et des vignes où on a la chance de discuter avec les locaux. On garde le cap direction Volastra d’où, parait-il, la vue est magnifique… En effet c’est WAOUH ! Puis on poursuit jusqu’à Corniglia, village situé à une centaine de mètres du promontoire. Petite pause pique-nique avec vue mer puis on continue notre chemin jusqu’à Vernazza en empruntant le fameux sentier « azzuro » qui encore une fois nous coupera le souffle de par la beauté de ses vues.
  • Jour 8: Deux jours à faire les “grands classiques” … Au final c’est cool l’inconnu! Aujourd’hui je repars seule vers de nouveaux sentiers hors du parc des Cinque Terre. Depuis Levanto, direction Framura en empruntant des chemins qui nous emmènent sur les hauteurs et nous offrent encore une fois une vue panoramique. C’est rapide, c’est facile, c’est beau, que demande le peuple !
  • Jour 9: Avant dernière journée, on se fait un dernier petit plaisir, la cerise sur le gâteau : depuis mon arrivée, les locaux me parlent tous de cette fameuse Punta Baffe. Je suis donc leurs conseils et j’embarque Aurore avec moi. Le début de la rando nous laisse assez perplexes, mais une fois arrivées en haut on reste sans voix : seules, dans un silence total, la mer à perte de vue… Deux possibilités pour finir la randonnée : soit tu rebrousses chemin, soit tu continues vers Moneglia. Je ne suis pas pour les randonnées à sens unique et Aurore non plus ; alors on check la carte : le sentier vers Moneglia est assez vallonné et engagé, le ciel se couvre, mais on aime bien les défis ;). Je vous assure que l’effort est vite récompensé par la vue, les couleurs, les paysages, bref tu connais la musique !
  • Jour 10: Il est venu l’heure de repartir… Mais avant ça petit stop à Pise, la ville à la tour penchée, et tout ça… SOUS LA PLUIE !

 

Mes activités

voyage.solo.2

Randonnée

J’ai marché et randonné et sinon j’ai aussi marché et randonné…

150 km au compteur pour ces 10 jours 😉

 

IMG_6964

Vélo

J’ai aussi fait pas mal de déplacement en vélo, notamment de mon hébergement jusqu’à la gare de Levanto.

L’aller c’était toujours avec le sourire : c’était le matin, à la fraîche et en descente, une grande descente!

Par contre le soir, je faisais moins la maligne… Aurore aussi 😉
PS: Aurore descendait toujours de son vélo pour le pousser dans la montée, mais chut 🤫 il ne faut pas le dire 😉

Mes coups de coeur

voyage.amis

Nature, expérience, partage

Dur dur de choisir parmi tout ce que j’ai vécu pendant ces 10 jours. C’est pourquoi je dirais que ce voyage a été un coup de cœur à lui tout seul! J’ai adoré être seule en pleine nature à marcher pendant des heures et des kilomètres sans rencontrer personne, tout comme me perdre dans les villages des Cinque Terre qui sont assez désertiques en plein mois de novembre. Mais j’ai aussi adoré partager ces expériences (car chaque jour est différent) avec Aurore… et mon pique nique aussi, faut dire ;)  

Faune et Flore

IMG_2499

Surprenante

Je connaissais bien les Cinque Terre et ses villages colorées, mais j’étais loin de connaitre sa flore qui est très variée et surprenante.
C’est un joli petit mélange entre maquis, vignes, champs d’oliviers et forêt verdoyante.

Quant à la flaune, je peux vous dire qu’il y a des sangliers, oui oui !
Jour 3: je ne me souviens plus si c’est moi qui ai croisé le chemin d’un sanglier, ou lui qui a croisé mon chemin, mais une chose est sûre : nos chemins se sont croisés!

Le voyage est le meilleur moyen de se perdre et de se retrouver en même temps

L'agence locale

Altaï Italia

Pagayer sur le lac de Côme, pédaler à travers les vignes de Toscane, randonnez entre les villages colorés des Cinque Terre ou sur la côte amalfitaine... originaire des Pouilles dans le Sud de l'Italie, notre experte locale Aurore vous concocte des voyages d'aventures pour explorer les régions de son magnifique pays !
Découvrir le site Altaï Italia
Altaï Italia
Je rejoins la communauté des #Altaitravellers