Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : chanceuse

De la verdure, des cascades et des tunnels  

Une belle découverte que Madère ! A l’origine, Madère ne faisait pas partie de ma bucket-list …Et pourtant il y a tant de choses à voir.

Habitant dans le sud – sec – de Tenerife, et originaire d’Auvergne, je suis souvent en manque de « verdure », alors là, j’étais servie ! Des montagnes, des forêts primaires, des rivières et des « cachoeiras » (cascades en portugais) partout, à tous les tournants, même au bord de la route !

J’ai découvert Madère avec notre guide local 5*, Honorio qui m’a fait découvrir son île de façon privilégiée au cours de diverses randonnées et visites. Au mois de novembre. Nous avons eu de la chance car il s’agit d’une période normalement assez pluvieuse mais nous sommes passés à travers les gouttes !

Bien que l’île soit tout en relief, on peut facilement faire le tour en une journée grâce aux nombreux tunnels : plus de 150 tunnels relient toute l’île.

IMG_20181123_133927

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Jour 1 :

Le premier jour, Honorio m’a fait faire tout le tour de l’île en voiture, qui est relativement rapide grâce aux nombreux tunnels !

Jour 2 : Ponta de São Lourenço

Nous avons fait une jolie randonnée à l’extrême est de l’île, la ponta de São Lourenço, un paysage qui rappelle un peu l’Ecosse !

Jour 3 : Boca do Risco

Depuis la ville de Machico, où j’étais logée, nous avons rejoint le nord de l’île jusqu’à Porto de La Cruz. Nous avons fini par une visite de la distillerie de Rhum de Madère.

Jour 4 : Jardim do Mar – Prazeres – Paul do Mar

Depuis Jardim do Mar au sud-ouest de l’île, nous sommes montés jusqu’à Prazeres et avons rejoint la ferme pédagogique, où nous pouvions nourrir les animaux. Puis nous sommes descendus jusqu’à Paul Do Mar, par un « escalier » verdoyant avec de jolies vues sur une cascade.

Jour 5 : Levada Do Caldeirão Verde

Ce jour-là, j’ai fait seule la randonnée de la Levada do Caldeirão Verde. Cette randonnée, célèbre  à Madère a été une de mes préférées. En  effet, étant la première sur le sentier, je n’ai croisé personne à l’aller, jusqu’à l’impressionnante cascade à la fin. MAGIQUE

Jour  6 : Pico Ruivo

Le Pico Ruivo est le plus haut sommet de Madère (1 862m) et les points de vue de randonnée donnent sur les crêtes de l’île ! Dans l’après-midi les nuages commencent à couvrir les sommets et donnent un aspect « mystique ».

Jour 7 : Levada do Moinho

Dernière randonnée sur Madère dans la forêt. Une balade glissante mais toujours avec la bonne humeur d’Honorio ! J’ai ensuite passé la dernière nuit dans le centre de Funchal, la capitale. J’ai pu visiter le vieux centre : la rue Santa Maria avec ses nombreuses portes peintes, son marché, sa statut de Critiano Ronaldo et son jardin botanique !

Mes coups de coeur

IMG_20181124_121929

Vert, serein, convivial

  • La verdure et l’abondance de l’eau : des cascades partout, même au bord de la route !
  • La randonnée solitaire de la Levada Do Caldeirão Verde : 3 tunnels à traverser, marché sur les canaux, la forêt « enchantée » et la cascade à la fin !
  • Et bien sûr la gentillesse et disponibilité des Madériens ! Même si je ne comprenais pas leur accent (alors que je parle le portugais après 4 ans au Brésil), les Madériens sont particulièrement accueillants et patients :)
Mes tips

Pour vraiment découvrir une île authentique, faites-vous guider par un guide madérien : ça ouvre toutes les portes pour échanger avec la population !

IMG_20181122_103509

Qui m'aime me suive !

@mathildeb63

L'agence locale

Altaï Madeira

Basée à Camacha sur les hauteurs de Funchal, Altaï Madère met à votre disposition des experts locaux qui connaissent l'île comme leur poche : de quoi vous préparer un trip survitaminé !
Découvrez l'agence
Altaï Madeira

Pas de commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire et interagir avec les autres Altai travellers

Je rejoins la communauté des #Altaitravellers