Partager

Pourquoi ce spot ?

Mon humeur : inoubliable, remplie d'émotion, à refaire

Pour célébrer mes 30 ans, j’ai voulu créer un séjour inoubliable pour mes copains !
Habitant aux Canaries et bénéficiant d’un réseau solide pour organiser des activités, nous avons passé une semaine de dingue sous le signe de la découverte, du sport et de l’apéro (ben oui quand même !).

Pour les convaincre de venir jusqu’à moi au mois d’Avril :
– Seulement 4h d’avion depuis les villes Françaises et aucune formalité de visa
– Il fait déjà plus de 25 degrés
– On peut se faire une semaine de dingue à petit prix
– C’est LA destination multi-activités faciles en Europe aussi bien sur terre, sous l’eau que dans les airs !!!

Les arguments ont fait mouche et mon petit groupe d’aventurier était formé !

Cadeau sous l'eau

Mon itinéraire

Mon programme jour par jour

Quand on vit à l’étranger, ce qui manque le plus… c’est les copains !
J’avais envie de profiter d’eux au maximum tout en leur faisant découvrir un maximum de ma belle île. Il me fallait donc un programme bien rythmé pour réussir à tout faire rentrer en une semaine.

Jour 1 : Accueil à l’aéroport déguisée en pirate pour récupérer nos véhicules de location (Tenerife dispose d’un service de bus assez étendu mais rien ne vaut la liberté d’avoir son propre moyen de transport, surtout à ce prix là !). Direction El medano, petite station balnéaire assez ventée et connue pour la pratique des sports de glisse (planche à voile, kite-surf, surf). C’est surtout The place to be pour les locaux, loin du tourisme de masse et des grands hôtels club de Las Americas.
On s’installe et on profite de notre première soirée tous ensemble autour de tapas à la canarienne (Coup de cœur : le médaillon de patate douce au bacalao de la lata del gofio).

Jour 2 : Le matin, chacun son rythme, brunch en bord de mer puis direction le port de los gigantes (45min de route) pour une sortie en voilier à la découverte des cétacés. Les eaux de Tenerife  sont chaudes (si on est Breton) et poissonneuses, plusieurs espèces de cétacés comme les globicéphales et les dauphins tursiops y ont élu domicile à l’année. Expérience extraordinaire, un rêve de gamin pour beaucoup. L’océan nous a offert le passage de 2 rorcuals tropicaux (des baleines un peu plus grosses). Le tout avec sandwich et boisson (pas trop, attention au mal de mer). Petite pause baignade pour les courageux (en Avril l’eau tourne autour de 19 degrés) et retour au port. Une bonne adresse pour déguster quelques tapas : Tas-k sur le port de los Gigantes (le restaurant ne dispose que de quelques tables).

Jour 3 : Que serait un trip à Tenerife sans prévoir de gravir le toit de l’Espagne, le TEIDE ? Comme le groupe n’était pas homogène en terme de capacité physique, j’ai proposé plusieurs options :
1- faire l’ascension de nuit à la frontale pour admirer le lever du soleil tout là haut (le top du top) avec descente à pied ou en téléphérique
2 – Commencer l’ascension au petit matin pour ne pas mourir de chaud et descendre en téléphérique (bon compromis pour les moins sportifs)
Je ne vais pas vous mentir, on était 9 à commencer au petit matin, pas des randonneurs dans l’âme, les copains l’ont fait pour arriver en haut tous ensemble mais… c’était long ^^ le dénivelé est de + 1500m dans des conditions pas toujours facile (il est impératif de bien checker la météo avant le départ, les rafales de vent peuvent être glaciales). Départ à 2000m d’altitude et arrivée à 3500m. Mais quel bonheur de tous se retrouver là haut en se disant qu’on l’a fait !!!
Sur la route du retour, pour les récompenser de cet effort sur-humain, j’avais prévu le petit resto qui fait plaisir. Restaurant El Chamo à la Escalona. José vous reçoit comme des rois. La spécialité : la chèvre au four… une tuerie ! Absolument tout est fait maison, les viandes viennent de producteur du coin, les vins de la vallée de Chasna juste à côté. Un incontournable de la gastronomie canarienne pour moi.

Jour 4 : Hier, je vous ai fait gravir un volcan… aujourd’hui je vous embarque sous l’océan !
Je suis prof de plongée, c’est quand même plus simple pour monter une opération pareil. Avec mon binôme, nous avons emmené toute notre petite équipe découvrir le monde du silence. Après un passage en piscine pour apprendre les bases pour se déplacer et respirer sous l’eau, direction la grande bleue ! En face du port, à las Galletas il y a un site offrant une profondeur de 8 à 10 mètres, idéal pour un baptême. Un vrai aquarium et cerise sur le gâteau, si vous êtes chanceux, vous pourrez admirer les raies pastenagues. Faire découvrir mon métier et pour beaucoup leur permettre de respirer sous l’eau pour la première fois, c’était tout simplement magique ! The place to eat à las galletas, c’est le Punto Azul (faut pas être trop pressé quand même), leur ceviche fait pétiller les papilles et les croquetas de poulet avec l’aioli maison +++

Jour 5 : Randonnée dans le parc rural d’Anaga. Munis de nos sandwichs, on fait route avec la forêt d’Anaga (environ 1h30 de route depuis El Medano) où nous pousserons jusqu’à la jolie plage de Benijo. Sur la route du retour, stop historique à San Cristobal de la Laguna puis à la Orotava pour découvrir l’architecture coloniale, les balcons en bois et les églises. C’est une journée longue, avec beaucoup de route, le soir un cocktail en bord de mer à El medano s’impose. The place to drink : Le Bliss café. Hélène et Flo propose une carte originale et variée. On y mange bien et les caipiriñas sont assez dingues ^^

Jour 6 : Plage, repos, cours de surf à El Medano pour certain d’entre nous. C’était un beau programme, mais ils sont tous K.O ! Le soir, direction las Americas car même si c’est très construit et rempli de all inclusive, les couchers de soleil sur l’océan c’est la bas que ça se passe. Le chiringito Maui offre une belle terrasse et une ambiance longe avec un orchestre pour profiter de la douceur du printemps au coucher du soleil.

Jour 7 : Certains repartent, pour d’autres c’est l’occasion de se remettre à l’eau dans la réserve protégée de la montagne jaune pour une séance de rando en palme-masque-tube. L’eau est claire, la réserve est interdite au bateau (sauf plongée), jet-ski et tout ce qui pourrait pour faire du mal. C’est the place to Snorkel ! Attention à la mise à l’eau, s’il y a trop de vagues n’y allez pas et si vous sautez à l’aveugle, sachez qu’il y a des petits oursins. Pour ceux qui préfèrent rester au sec, il y a un bar de plage proposant thé, café, snacks et apéro. Pour les routards au mini budget à Costa del silencio, à côté du spot de snorkeling dans la grande rue avec des restaurants, vous trouverez le 3,60… un restaurant où vous mangerez très correctement pour 3,60€… si si

Mes activités

Raie pastenague

Plongée sous marine

Les Canaries sont le compromis plongée en Europe Hiver-Printemps.
Avec une combinaison de 5 à 7 mm, on survie sans souci à une eau à 20 degrés et il y a en a pour tous les goûts.
Plongeurs débutants où confirmés, amateur d’épaves, de grottes, de cartilagineux ou de macro, vous trouverez votre bonheur dans une eau où la visibilité peut aller jusqu’à 30 mètres !

Pour un baptême classique comptez 65€ (main dans la main avec un instructeur), un Discover Scuba Diving (avec passage en piscine et plus d’autonomie) comptez 125€ et une plongée normale avec location d’équipement environ 50€.

Une belle découverte pour les débutants et toujours le plaisir de faire des bulles pour les plongeurs confirmés.

Anaga

Randonnée à Anaga et découverte des villes coloniales

Journée au Nord pour randonner dans le parc rural d’Anaga puis visiter les villes de San cristobal de la Laguna et de la Orotava.

Mes coups de coeur

Maui Beach Las Americas

Sportif, dépaysant, à petit prix

  • Admirer les îles depuis le sommet du Teide
  • La chaleur et la gentillesse de josé au restaurant El Chamo
  • Voir les baleines pour la première fois dans leur environnement naturel
  • Se retrouver face à face avec une raie de 2 mètres
  • Boire un bon cocktail face au coucher du soleil
Mes tips

Prépare bien ton voyage pour ne pas te faire noyer sous l’offre touristique sur place. Tenerife est une île magnifique qui regorge de nature et d’aventure mais aussi (dans une petite partie) de béton et d’attrape touriste.

Cleo Teide

Mon équipement

Randonneurs dans le parc du Teide

Les indispensables à mettre dans sa valise

Comme les locaux : toujours avoir des tongs, un maillot de bain, un pull et un coupe-vent !

L'agence locale

Altaï Canarias

Basée à El Medano sur l'île de Tenerife, notre agence locale vous emmène à la découverte des trésors des Canaries : faire l'ascension du Teide, se perdre dans la forêt primaire du parc Garajonay, faire du kayak au pied des falaises de Los Gigantes... C'est parti pour des vacances actives !
Voir le site de l'agence locale
Altaï Canarias

Pas de commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire et interagir avec les autres Altai travellers

Je rejoins la communauté des #Altaitravellers